LE BOL D’AIR JACQUIER

Publié le par Eric Merlin

LE BOL D’AIR JACQUIER

LE BOL D’AIR JACQUIER

Le Bol d’air Jacquier, une oxygénation sans risque radicalaire, en accord avec la nature. Une attitude responsable pour prendre en main notre état général et préserver notre vitalité.

Utilité du Bol d’Air Jacquier

Fatigue, mal-être qui sont les premiers effets du manque d’oxygénation cellulaire se ressentent au niveau de notre humeur, de notre capacité d’attention ou de mémorisation, de notre vitalité. Arrivent ensuite un affaiblissement général et la perte de nos capacités de défenses naturelles.

Pollution, stress et vieillissement entraînent l’hypoxie, le manque d’oxygène de la cellule.
Quand l’hypoxie s’installe, il devient indispensable de créer les conditions d’une meilleure oxygénation cellulaire.

Nos cellules doivent être correctement approvisionnées en oxygène pour qu’elles fonctionnent idéalement. Le but du Bol d’Air Jacquier est de stimuler notre organisme par une meilleure oxygénation cellulaire.

Le plus efficace sera de bien utiliser l’oxygène que nous respirons, de l’assimiler correctement, de le rendre bio disponible, sans créer d’hyper oxygénation.

Principe du Bol d’Air Jacquier

Le Bol d’air Jacquier transforme les pinènes issus de la résine de pin des Landes en super transporteurs d’oxygène. Une méthode ingénieuse pour capter en quelques minutes, au quotidien ou par cures répétées, la force des forêts de pins.

Une brève inhalation via le Bol d’air initie un processus de régénération, protège de la sous oxygénation pendant plusieurs heures et augmente nos capacités de défenses anti-radicalaires (ne pas confondre avec un produit anti radicalaire, qui supprime aussi les radicaux libres indispensables).

Cette méthode unique et puissante, développée par le Laboratoire Holiste, améliorant l’oxygénation tissulaire de façon simple, peu contraignante, sans hyper oxygénation et sans risques radicalaires est un formidable potentiel d’avenir serein.

Cette salutaire invention nous vient de Mr René Jacquier (1911-2010), un biochimiste visionnaire, passionné par la nature, la vie et une santé durable.

Le Bol d’Air Jacquier améliore la biodisponibilité de l’Oxygène…

Ce n’est pas un déficit d’Oxygène dans l’air qui provoque l’hypoxie mais une assimilation insuffisante d’Oxygène par nos tissus. Plus simplement, l’Oxygène n’arrive pas suffisamment à destination dans notre corps, il faut l’y aider…

Le Bol d’air ne produit pas d’oxygène mais stimule l’oxygénation cellulaire de manière équilibrée et durable. Une séance (3, 6, 9, 12 ou maximum 15mn) du Bol d’air Jacquier diffuse un air enrichi en transporteurs naturels d’oxygène dont l’effet équivaut à une promenade prolongée en plein été dans une forêt de pin. L’essence de résine de pin est très riche en molécules insaturées donc transformables. Les pinènes de la famille des terpènes.

Leurs effets bénéfiques sont bien connus :

Antiseptique, antibactérien, antifongique, antiparasitaire, et insecticide.

Une biodisponibilité de l’Oxygène

Tout le monde (*), à tout âge, peut bénéficier des bienfaits du Bol d’air Jacquier !

Son utilisation traditionnelle est aujourd’hui soutenue par de nombreux travaux scientifiques modernes et plus de 60 ans d’expérience.

Le Bol d’air Jacquier ne génère pas d’oxygène, n’est ni un diffuseur d’huiles essentielles ni un ioniseur d’air. Il s’agit d’un complément respiratoire qui ne remplace pas les traitements en cours, lesquels ne doivent pas être arrêtés sans avis médical.

(*) A l’exclusion toutefois, par principe de précaution, des femmes enceintes et des personnes allergiques au Pin.

Sous forme de cures ou de séances épisodiques, le Bol d’Air Jacquier est recommandé pour :

Personnes à difficultés respiratoires : asthmatiques,…

Adolescents en préparation et lors des examens, grande période de fatigue nerveuse et de stress. Lors des changements de saison (grands froids, canicule, humidité excessive, moindre ensoleillement, printemps et ses allergies, pics de pollution) c’est-à-dire à chaque fois que l’organisme devient plus vulnérable aux virus et bactéries. En préparation ou récupération d’épreuves sportives, pour accompagner la perte de poids et optimiser d’autres soins…

Publié dans 08 Les remèdes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article